Mandats et structures de l'AEN


Groupe d’experts sur les matériaux de structure innovants

Président(s) : Fanny BALBAUD, France
Secrétaire :  Stéphanie CORNET
(stephanie.cornet@oecd-nea.org)
Membre(s) :Tous les pays membres de l'AEN
Participant(s) à part entière : Commission européenne
En vertu des Statuts de l'AEN
Observateur(s)(Organisation Internationale) : Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)
Par accord
Date de création :01 juin 2008
Fin de mandat :30 juin 2019

Mandat (Document(s) de référence) :

Mandat (Extrait) :

Extrait du document NEA/SEN/NSC/WPFC(2018)1

Objectifs et mission

Sous la direction du Comité des sciences nucléaires (NSC) et dans le cadre du mandat du Groupe de travail sur les aspects scientifiques du cycle du combustible (WPFC), le Groupe d’experts sur les matériaux de structure innovants (EGISM) réalise des études conjointes et des analyses comparatives afin d’apporter sa contribution à la mise au point, à la sélection et à la caractérisation de matériaux de structure innovants pouvant être utilisés dans des cycles du combustible nucléaire avancé et dans des conditions extrêmes, comme de fortes températures, des débits de dose élevés, des milieux chimiques corrosifs et des durées d’utilisation prolongées.

Les objectifs du Groupe d’experts sont les suivants :

Conformément aux objectifs énoncés ci-dessus, la mission du Groupe d’experts inclut les tâches suivantes :

Liens

Le Groupe d’experts entretient des relations étroites avec d’autres groupes de travail de l’AEN, en particulier le Groupe d’experts sur les technologies des métaux liquides (EGLM), le Groupe d’experts sur la chimie du recyclage du combustible (EGFRC) ainsi que les groupes d’experts travaillant sous la direction du Groupe de travail sur la modélisation multi-échelle des combustibles et matériaux de structure pour les systèmes nucléaires (WPMM) afin de s’assurer que les programmes de travail de chacun sont complémentaires, de donner son concours et son avis en tant que de besoin et d’entreprendre des projets en commun le cas échéant.

Le Groupe d’experts travaillera également en relation étroite avec d’autres organisations internationales (AIEA et UE).

Résultats attendus