Mandats et structures de l'AEN


Groupe d’experts sur la comparaison et la compréhension des projections de dose (EGDP)

Président(s) : Secrétaire :  Hua LI
(hua.li@oecd-nea.org)
Membre(s) :Tous les pays membres de l'AEN
Participant(s) à part entière : Commission européenne
En vertu des Statuts de l'AEN
Observateur(s)(Organisation Internationale) : Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)
Par accord
Date de création :29 mars 2019
Fin de mandat :29 mars 2021

Mandat (Document(s) de référence) :

Mandat (Extrait) :

Extrait du document [NEA/CRPPH/INEX(2018)3/PROV

Contexte

Le Groupe de travail sur les urgences nucléaires (WPNEM) a établi le Groupe d’experts sur la comparaison et la compréhension des projections de dose (EGDP) pour permettre aux pays membres d’étudier ensemble les moyens d’améliorer la coordination transfrontières sur la base d’une compréhension commune des facteurs qui influent sur les codes de calcul des doses et conduisent à des résultats différents.

L’EGDP prête son concours au Comité de protection radiologique et de santé publique (CRPPH) dans l’exécution de son mandat, qui dit que le Comité doit « encourager une collaboration internationale sur des questions spécifiques de radioprotection et de santé publique connexes qui présentent un intérêt pour les pays membres de l’AEN, dans le cadre du Plan stratégique de l’AEN » [NEA/NE (2017)13].

L’EGDP prête également son concours au WPNEM dans le cadre de sa mission visant à « identifier et approfondir, en tant que de besoin, les avancées concernant tous les aspects de la préparation et de la réponse aux situations d’urgence nucléaire ou radiologique (y compris les accidents et la gestion des conséquences d’actes malveillants) » [NEA/CRPPH/INEX(2016)4/REV1].

Objectifs

L’EGDP a pour principal objectif de permettre aux pays membres d’étudier ensemble les moyens d’améliorer la coordination transfrontières à partir d’une même compréhension des résultats des codes de calcul des doses, qui influent sur les décisions à prendre concernant les actions de protection.

Périmètre

L’EGDP limitera son travail à la phase de calcul des doses prédites qui servent de base aux recommandations relatives aux toutes premières mesures de protection (mise à l’abri, blocage thyroïdien par l’iode, évacuation). Il n’étudiera pas la phase ultérieure, lorsque les mesures des retombées radioactives sont utilisées comme données d’entrée des codes de calcul des doses.

Ce périmètre inclura la source des incertitudes et la manière dont elles sont communiquées aux différentes parties prenantes (autorités décisionnelles, organisations chargées de la mise en œuvre, grand public)

Méthodes de travail

Interactions

L’EGDP interagira le cas échéant avec d’autres Comités techniques permanents de l’AEN et avec des organisations internationales, notamment l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et la Commission européenne (CE), en vue d’appliquer l’expertise la plus adaptée pour chaque question soulevée. Il cherchera à établir une coopération et une coordination fructueuses avec d’autres organisations internationales, et à en améliorer l’efficience en identifiant les possibilités de synergie et en clarifiant les rôles, les responsabilités et les activités pertinentes afin d’éviter les doublons et d’optimiser les ressources. En particulier, il s’appuiera sur les travaux et les résultats du projet FASTRUN et du projet FASTNET (Fast Nuclear Emergency Tools) du programme-cadre Horizon 2020 de l’Union européenne (programme EURATOM). L’Association des responsables des Autorités européennes compétentes en radioprotection (HERCA) et la plateforme européenne dédiée à la préparation, la réponse et la gestion des situations d’urgence et post-accidentelles (NERIS) sont également intéressées par des activités dans ce domaine. L’EGDP invitera des experts météorologues à exposer les bases de leurs analyses, les incertitudes qui entourent leurs résultats et leurs méthodes de communication. Il mettra tout en œuvre pour tenir informées les parties prenantes et discuter avec elles des collaborations envisageables.

Résultats attendus

L’EGDP produira un rapport de synthèse sur la méthodologie, l’élaboration et les principaux résultats obtenus lors d’un exercice au cours duquel les pays membres auront partagé les doses prédites grâce aux codes de calcul qui influencent les décisions à prendre en matière de protection. Ce rapport devrait :