Mandats et structures de l'AEN


Groupe d’experts sur la performance des combustibles des réacteurs

Président(s) : Glyn ROSSITER, Royaume-Uni
Secrétaire :  Ian HILL
(ian.hill@oecd-nea.org)
Membre(s) :Tous les pays membres de l'AEN
Participant(s) à part entière : Commission européenne
En vertu des Statuts de l'AEN
Observateur(s)(Organisation Internationale) : Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)
Par accord
Date de création :30 juin 2011
Fin de mandat :29 juin 2021

Mandat (Document(s) de référence) :

Mandat (Extrait) :

Extrait du document [NEA/NSC/WPRS/DOC(2019)13]

Mission

Sous la direction du Groupe de travail sur les aspects scientifiques des réacteurs (WPRS), le Groupe d’experts exécute certaines tâches concernant le comportement des combustibles des systèmes nucléaires actuels et futurs, en s’intéressant tout particulièrement aux conditions normales d’exploitation. Les filières de réacteurs étudiées incluent, sans s’y limiter :

Les activités de modélisation ciblent plus particulièrement les réacteurs à eau ordinaire, tandis que l’enrichissement de la base de données d’expériences internationales sur le comportement du combustible (IFPE) concerne l’ensemble des systèmes.

Objectifs

1.         Conseiller le WPRS et les spécialistes du nucléaire sur les travaux de développement nécessaires en matière de comportement des combustibles et domaines connexes (données et méthodes, expériences de validation, études de scénarios) pour les réacteurs actuels et à l’étude pour l’avenir. L’identification et la préservation des données expérimentales constituent dans ce cadre une activité majeure.

2.         Fournir des informations techniques spécifiques sur :

Ces informations techniques sont généralement tirées de données expérimentales et/ou de résultats de benchmarks effectués à l’aide de méthodes de modélisation précises et validées. Dans tous les cas, il est indispensable de disposer de données expérimentales appropriées. Le Groupe veille donc à identifier, évaluer et préserver ce type de données expérimentales. En particulier, il suit, oriente et soutient l’enrichissement permanent de la base de données IFPE.

3.         Faciliter la diffusion des informations et savoirs techniques en organisant des activités telles que des ateliers, des benchmarks et des formations.

Liens avec d’autres organes de l’AEN et projets internationaux

Le Groupe d’experts maintient des liens avec d’autres organes travaillant sur le comportement des combustibles. En particulier, il entretient des relations étroites avec le Groupe de travail du CSNI sur la sûreté du combustible (WGFS), le Groupe de travail du NSC sur les aspects scientifiques du cycle du combustible (WPFC), le Groupe de travail du NSC sur la modélisation multi-échelle (WPMM), le Groupe d’experts du NSC sur les ATF pour réacteurs à eau légère (EGATFL), le Groupe d’experts sur les combustibles innovants (EGIF), le Groupe d’experts sur les données d’expériences multiphysiques, les benchmarks et la validation (EGMPEBV) et le Groupe d’experts du WPRS sur l’analyse des incertitudes de modélisation (EGUAM). Par ailleurs, le Groupe d'experts établit des liens avec d’autres activités internationales complémentaires de sa tâche, notamment le Projet du réacteur de Halden (HRP) et les travaux du Groupe de travail technique de l’AIEA sur les performances et la technologie du combustible (TWGFPT).

Résultats attendus

Fréquence des réunions

Le groupe d’experts tient des réunions plénières fois par an, des réunions supplémentaires étant organisées à l’appui d’activités particulières (par exemple, FUMAC, benchmark IMPG).